STOP à l'artificialisation des sols !

Publié le par celaregionnazairienne

Le Cri d’interpellation politique….de Gilles Denigot *

 

Je me souviens des discours de Joël Batteux qui la main sur le cœur annonçait lors des Conseils Municipaux et autres réunions que les limites urbaines de St Nazaire étaient la route bleue (rocade) à l’ouest de la ville. Depuis, nous y avons vu les utilités sociales des terrains de sports et pôle hospitaliers poussés  hors de la ville par les « besoins de logements » au Plessis ( en cours ) et  sur le vaste espace du Bd de l’hôpital, rue Calmette, rue des Docteurs Roux et Laennec…..Besoins toujours insatisfaits avec 3000 demandes de logements depuis près de vingt ans !

 

Je suis inquiet de voir cet étalement urbain qui continu à la vitesse grand V en dehors de la ville comme l’ont dit à la fois l’UDB et Natur-action….et comme peuvent l’observer les citoyens. Je ne suis pas convaincu que ce soient des bons choix d’aménagement,   hormis les besoins de recettes pour la ville et les intérêts des entreprises du bâtiment…. L’emploi, c’est aussi et surtout l’utilité des actions sur la bâti, c’est aussi le début de la transition écologique, pas seulement du quantitatif y compris  à basse consommation.

 

Mais là où ça devient inquiétant c’est de voir l’implantation d’une grande station-service à proximité de l’étang du bois Joalland sur près de 6000 m2 au sol après les 6000 + 2000 de Bricoland, ceux de Leclerc Drive et l’étalement de la ville sur des Zones d’activités allant jusqu’à St André des Eaux…..Un utile petit PPEANP (Périmètre de Protection des Espaces Agricoles Naturels Périurbain) ne saurait masquer les disparitions des terres agricoles et des paysans de proximité.

 

Devons-nous tout accepter y compris les demandes des pétroliers, alors qu’il y n’y a pas « pénurie » de stations-service dans la ville et l’Agglo ? Comment ne pas s’inquiéter de voir cette station  à proximité du bois Joalland ?

 

Il est temps de « remettre à plat » les politiques publiques de la ville, de rendre à celle-ci son « oxygène » en répondant aux véritables urgences économiques, écologiques et sociales….

 

*** Membre du Collectif des Ecologistes Libres et Autonomes – C.E.L.A- celarégionnazairienne@gmail.com adresse et Blog. .

 

Commenter cet article