Pourquoi Josette Emonides rejoint CELA?

Publié le par celaregionnazairienne

J’ai hésité entre la citation de Saint-Exupéry : « si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis »  et celle de Martin Luther King : « nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons tous mourir tous ensemble comme des idiots ».

En fait, elles se complètent, c’est ce que j’ai retenu de mon parcours personnel.

Dès mon enfance, j’ai grandi au sein d’une famille de 9 enfants provenant de 3 lits différents et donc appris très vite la tolérance.

Plus tard, syndiquée à l’hôpital, j’ai siégé dans les instances paritaires, puis, pendant une dizaine d’années, comme administrateur régional et national dans un comité de gestion, (l’équivalent d’un C.E.  le 2ème après E.D.F.) gèrant l’action sociale de 800 000 agents hospitaliers.

J’ai donc appris, là encore, à trouver des solutions, dans l’intérêt général du personnel hospitalier, en partenariat avec les autres organisations syndicales et les directeurs d’hôpitaux.

Le dialogue, le respect de l’autre, le consensus, me sont familiers. C’est pourquoi, je suis une adepte du concept de « démocrate participative » car persuadée que les citoyens doivent prendre en mains leur destin en trouvant ensemble des solutions aux problèmes qui les concernent. L’abstention colossale qui a atteint son apogée au 2ème tour des législatives, avec son corollaire la bipolarisation, a une grande part de responsabilités dans ce fléau car les citoyens ne s’y retrouvent pas.

Aucun parti ne peut  répondre totalement aux attentes des citoyens ! En effet, le PS n’a pas le monopole du social, l’UMP celui de la sécurité, EELV, l’écologie, le MoDem, l’humanisme..etc..

 « Dépasser les limites des partis », débattre sans sectarisme, faire de la formation citoyenne, trouver ensemble des solutions concrètes, voilà ce qui va redonner confiance à nos concitoyens.

Aussi, c’est avec enthousiasme que je souhaite participer à ce collectif, sachant très bien l’importance de la tâche. 

Quant aux thèmes que je souhaite porter au débat à CELA, il y a : la situation économique avec le problème du chômage,  la pauvreté avec ce qui en découle, l'action sociale, l'éducation avec les problématiques des jeunes, notamment l'échec scolaire et les décrocheurs.Photo-Josette-Emonides.JPG

Commenter cet article